fbpx

Travailler moins : comment faire ?

J’adore questionner la sacro-sainte valeur du travail ! Avons-nous vraiment besoin de travailler ? Pourquoi travaillons-nous ? (et parfois trop!) Commen travailler moins et autrement ?

Et si on pouvait faire autre chose que travailler ?

Je m’en suis rendue compte, nous travaillons beaucoup pour répondre à des standards, à des injonctions, mais aussi pour cacher certaines blessures.

Et s’il suffisait de les réparer pour enfin travailler moins ?

travailler moins ? On fait le bilan

Je me suis interrogée sur les différentes raisons qui nous poussent à travailler. Car comme tu le sais, tout ce que tu fais dans ta vie est un choix.

Mais un autre choix est possible pour toi !

J’ai donc répertorié (de manière non exhaustive!) les raisons qui nous poussent à travailler :

  • Parce qu’on aime ce qu’on fait
  • Pour payer nos factures et nos dépenses
  • Pour gagner plus
  • Parce que c’est ce qu’on pense devoir faire
  • Parce qu’on ne sait pas faire autre chose
  • Parce qu’on n’est pas assez productives

Pour chacune de ces situations, je me suis amusée à envisager un autre scénario : comment travailler moins ?

C’est parti !

1. Tu travailles parce que tu aimes vraiment ce que tu fais

Tu travailles parce que que tu aimes vraiment ce que tu fais, pour avoir un impact sur le monde, sur certaines personnes : c’est pour moi la définition la plus noble du travail.

D’ailleurs que ce soité rémunéré ou non, ton but est d’avancer vers une cause, un but qui te dépasse, qui est plus grand que juste faire du coaching, ou juste faire du graphisme, mais c’est faire une activité qui contribue à quelque chose qui te fait vibrer.

2. Tu travailles pour payer tes factures

Est ce que tu t’es déjà demandée de combien tu avais vraiment besoin d’argent pour vivre?

Souvent, on veut gagner plus, sans jamais se demander ce dont on a vraiment besoin, ni même sans pouvoir en profiter.
Ex : tu vas acheter une maison plus grande, un maison qui a un jardin car tu ressens le besoin de plus d’espace, de plus de calme etc, Sauf que pour cela, tu fais un crédit plus important, et pour rembourser ce crédit plus important, tu te retrouves à travailler encore plus.

Souvent, nous travaillons pour compenser des dépenses : payer la maison, les sorties, des vêtements, même des vacances.
Sauf que : pourquoi achetons-nous ces choses là ?

Par exemple : pourquoi achètes-tu une robe ? Parce que tu penses qu’en la portant tu te sentiras bien dans ton corps, tu auras confiance en toi.

Mais je te pose une question : as-tu vraiment besoin de cette robe pour te sentir confiante et bien dans ton corps ?

Nous possédons des objets pour les émotions qu’ils nous font ressentir.
Je porte cette robe, donc je me sens belle et confiante.

Mais si tu apprenais à ressentir ces émotions par toi même ? naturellement, sans support, sans rien dépenser ?

Pour en savoir plus sur la dépendance émotionnelle, je t’invite à lire cet article.

3. Tu travailles pour gagner plus d’argent

Que tu sois entrepreneure ou salariée, tu peux avoir la volonté de gagner plus.

En soi ça n’est absolument pas un problème.

Mais ça peut l’être si ça devient ton obsession, ton moteur, et que tu es dirigée par une énergie de manque : je dois travailler plus parce que je ne fais pas assez de chiffre d’affaires ou que mon salaire est trop petit.

Lorsque tu es dirigée par cette énergie de manque, tu es focalisée sur ce que tu n’as pas et non sur ce que tu as.

Alors que, plus tu te focalises sur la joie d’avoir ce que tu as déjà, d’être ce que tu es déjà, de faire ce que tu fais déjà, moins tu as besoin d’avoir plus.

Charlotte Gonzales - comment travailler moins

4. Tu travailles parce que tu penses que tu es obligée

Si tu es salariée, tu penses peut être que travailler à mi-temps c’est mal vu, qu’il faut absolument avoir un 35h.

Si tu es entrepreneure, tu penses que tu dois travailler du matin au soir, et même tes soirées et week end sur le développement de ton entreprise.


Ces cadres et ces contraintes, très très souvent, nous nous les imposons nous même!
Nous nous mettons nous même dans ces situations : on se force à travailler un certain nombre d’heures.

Mais tu n’es pas obligée de travailler autant, tu n’es pas obligée de faire toutes ces tâches dans ton quotidien.

5. Tu travailles parce que tu ne veux pas faire autre chose

Ce comportement est très certainement inconscient car il cache certaines blessures.

C’est le constat le plus douloureux que j’ai fait à titre personnel.
Je travaillais du matin au soir, pour ne pas faire autre chose.
pour ne pas prendre du temps pour moi
Pour ne pas passer du temps avec mes enfants

.
C’est une prise de conscience douloureuse qui vient soulever beaucoup de chose dans ta relation à toi et aux autres. Sur l’estime de toi, sur tes émotions, sur tes blessures.

A ton tour, je t’invite à t’interroger… pourquoi est-ce que tu travailles autant ?

6. Tu travailles parce que tu n’es pas assez productive

Pourquoi travailler 30h alors que tu pourrais en travailler 25 ?

Je suis certaine qu’avec quelques très minces ajustements tu seras capable de réduire ton temps de travail (bien sûr ça ne vaut que tu si as la possibilité de gérer ton temps…)

Mais même si tu es salariée, plus tu réduis ton temps de travail, plus tu es productive.

Moins tu auras de temps pour travailler, plus tu trouveras des solutions pour :
• être plus productive
• supprimer certaines tâches
et donc faire autant de choses en 25h qu’en 30 !

Donc je t’invite à dessiner l’emploi du temps que tu souhaiterais pour toi : combien d’heures aimerais tu travailler par semaine?

A partir de là, tu vois ce qui peut rentrer dans ton planning, et pas plus.
C’est ce que j’ai fait : je travaille 3 jours par semaine : tout ce qui ne rentre pas dans mon emploi du temps est reporté, supprimé ou délégué.

conclusion

N’oublie pas ! Tu as toujours le choix. Ralentir, travailler mois, travailler autrement, c’est possible !

Tu es entrepreneure ? Fais le quiz pour découvrir si ton business respecte ton équilibre et ton énergie !

 Cet article t’a plu ? Tu peux le partager ou l’enregistrer.

Charlotte Gonzales - comment travailler moins