fbpx

Le modèle de Brooke pour modifier ses pensées

Est-ce les pensées qui génèrent les émotions ou est-ce les émotions qui influencent nos pensées ? C’est un peu la question de l’œuf et de la poule ! En effet, en pratique pensées et émotions sont étroitement liées. Tout se joue très vite dans notre tête, notre corps et notre inconscient. Pourtant, si tu changes tes pensées, tu obtiens des résultats différents. Le modèle de Brooke est une méthode qui permet de penser autrement. Et crois-moi cela fait une grande différence au quotidien. Un véritable soulagement. Je t’explique !

Tes pensées créent ta réalité !

Il est assez facile, voire naturel, de laisser nos pensées nous emprisonner. Tout cela tourne dans ta tête et tu te persuades toute seule que ce que tu penses est vrai. 

En effet, si tu crois qu’il est normal de travailler dur, d’avoir un patron tyrannique et qu’il n’y a rien à faire. Il n’y a rien d’étonnant à ce que ce soit ce que tu vis. De même, si tu ne penses pas mériter quelqu’un de bien pour partager ta vie, tu vas attirer des partenaires de vie peu scrupuleux. C’est ce que l’on appelle le biais de confirmation ! Tu attires à toi les situations qui viennent te conforter dans tes idées.

Tes pensées créent ta réalité ! Sauf que les faits sont neutres.

C’est d’ailleurs ce qui explique que deux personnes peuvent avoir des réactions totalement différentes face à un même événement. C’est leur interprétation de la situation qui va les conduire à ressentir telle ou telle émotion.

Ce système de pensées est conditionné par notre éducation, nos expériences, la société dans laquelle nous vivons, nos groupes de pairs, etc. Mais il est tout à fait possible de le déconstruire. Tu as le pouvoir de penser autrement !

Charlotte Gonzales - Le modèle de brooke pour changer ses pensées

Transformer ses pensées avec le modèle de Brooke

Brooke Castillo est une life coach américaine. Elle a développé un modèle qui explique l’enchaînement entre un fait neutre et le résultat que l’on connaît.

Le modèle de Brooke : Explications

Le modèle de Brooke compte 5 étapes :

  1. la circonstance qui est toujours neutre. Ce sont les faits exprimés sans le moindre jugement ;
  2. les pensées qui traduisent tout ce qui se joue pour toi ;
  3. les émotions déclenchées par les pensées ;
  4. les actions, réactions ou inactions ;
  5. le résultat.

Donc si tu analyses les conséquences de la survenance d’un événement à travers le modèle de Brooke, tu vas pouvoir regarder comment tes pensées ont généré des émotions qui ont elles-mêmes amené à des actions et à un résultat. C’est super utile pour parvenir à l’indépendance émotionnelle, mais aussi pour mieux te connaître.

Par ailleurs, tu n’es pas obligée de suivre les étapes dans l’ordre indiqué. Tu peux prendre les différents éléments du modèle de Brooke dans un ordre différent. Par exemple, tu peux identifier une émotion et remonter pour voir quel fait à déclencher cela chez toi, avant de redescendre pour constater le résultat.

Si tu souhaites un résultat donné, tu peux aussi faire le chemin inverse, en remontant tout le modèle de Brooke jusqu’aux pensées pour savoir quel mode de penser, tu dois adopter pour l’obtenir.

Le modèle de Brooke est donc super malléable et tu peux l’utiliser pour comprendre une réaction en chaîne ou pour provoquer le résultat que tu souhaites.

Modèle de Brooke : Exemple de mise en pratique

Prenons un exemple qui va sûrement te parler :

  • le fait neutre : Je dois m’occuper seule de mes enfants tout le week-end ;
  • les pensées : Je ne vais jamais m’en sortir ;
  • les émotions ; stress, angoisse, frustration et peut-être même de la colère envers ton conjoint ;
  • les actions : Je suis énervée dès le vendredi soir, je passe le week-end à crier sur les enfants ;
  • le résultat : On a passé un week-end pourri dont je vais garder un mauvais souvenir. Quand mon conjoint rentre, je suis fâchée contre lui.

Pourtant à la base, le fait n’est ni bien ni mal. Donc tu peux décider de l’appréhender autrement. Par exemple :

  • le fait neutre : Je dois m’occuper seule de mes enfants tout le week-end ;
  • les pensées : Je vais pouvoir passer du temps avec eux et faire des activités que mon conjoint n’apprécient pas spécialement ;
  • les émotions : joie, excitation, envie d’organiser un truc sympa ;
  • les actions : prévoir une sortie, un goûter avec une copine pour que les enfants jouent ensemble, report des tâches ménagères à plus tard quand on sera deux pour les faire ;
  • le résultat : j’ai passé un bon week-end avec mes enfants, je suis fière d’avoir géré toute seule, et j’ai plein de choses à raconter à mon conjoint à son retour.

Alors dit comme ça, cela te paraît peut-être un peu idyllique. Je ne te dis pas que tu vas changer tes pensées en un claquement de doigts.

C’est un véritable exercice qui demande de l’entraînement. Pour cela, tu peux prendre un carnet et à chaque fois que tu ressens une émotion forte (négative ou positive), prends quelques minutes pour l’analyser à travers le modèle de Brooke. Cela va te permettre de prendre du recul, et d’identifier ce qui te fait du bien ou non.

Progressivement, tu pourras changer ces pensées qui ne te conviennent plus pour les remplacer par des pensées qui génèrent des émotions agréables et le résultat espéré.

conclusion

Le modèle de Brooke est un outil que j’aime beaucoup utiliser en coaching. Il permet de prendre conscience que quand on change nos pensées, on change aussi le résultat. Peu importe la situation, tu as le pouvoir de changer tes pensées ! 

☀️ Pour aller plus loin, télécharge ton workbook offert 5 étapes vers une vie rayonnante !

 Cet article t’a plu ? Tu peux le partager ou l’enregistrer.

Charlotte Gonzales - le modèle de Brooke 1